Ma robe Magnolia de Deer and Doe

On continue dans la série des patrons de Deer and Doe que je couds avec 10 ans de retard ! Cette fois, je suis ravie de vous présenter la robe longue, Magnolia, au décolleté affriolant et à la coupe si jolie.

Magnolia, un patron qui change !

Le patron de la robe Magnolia a déjà quelques années et je suis loin d’être la première à la réaliser. Quand on cherche un peu sur Instagram et la blogosphère, on voit des dizaines et dizaines de versions, toutes plus belles les unes que les autres. Alors quant à mon anniversaire il y a six mois, mes chères amies toulousaines m’ont offert un bon cadeau pour la boutique en ligne de Deer and Doe, je n’ai pas hésité, ce patron ferait partie du lot ! J’ai donc investi dans trois patrons qui me faisaient de l’œil depuis longtemps ; la robe longue Magnolia, la combinaison Sirocco (j’en ai déjà parlé ici !), et le short Chataigne.

Pour cette première version de Magnolia, j’ai toujours su que je choisirai la version longue. Une de mes amies avait acheté peu de temps avant une robe du commerce qui lui ressemblait énormément, et j’avais trouvé que cette coupe était vraiment superbe. La jupe longue, mais fendue, assure à la fois le côté pratique et élégant. Le décolleté plongeant la rend assez sexy, mais l’option de lui ajouter des manches longues l’assagit un peu. Et enfin, comme souvent avec Deer and Doe, j’adorais particulièrement des détails de coupe telle que les emmanchures et la taille haute de Magnolia.

Le processus de couture

Cette robe n’a présenté aucune difficulté particulière. Composée d’assez peu de pièces, elle est très rapide à couper, et puisqu’elle n’a pas de doublure, elle est également très rapide à coudre.

Le corsage de la robe Magnolia mérite un peu d’attention afin de vérifier qu’il tombe bien, car j’en ai vu beaucoup qui baillait sur Internet. J’avais un peu peur d’un excès de tissus à la taille, comme je l’ai souvent vu sur Instagram, mais pour ma part, aucune retouche n’a été nécessaire pour éviter ce trop-plein de tissus.

Ma version de la robe Magnolia

Pour ma version j’avais trouvé un crêpe de Butinette noir et marron. Le crêpe est un tissu que j’aime vraiment beaucoup coudre pour mes vêtements ; très soyeux et souple je le trouve hyper confortable à porter, et il a toujours un tombé très joli.

Pour cette Magnolia, je n’ai fait aucune modification, à part décider (au dernier moment !) de ne pas mettre de manches. J’aurais dû le décider un peu avant afin de faire de plus jolies emmanchures… mais ça passe ! A la place, j’ai juste fait un tout petit rentré, ce qui a été assez galère mais ne rend pas trop mal.

La seule modification que j’envisagerai pour la prochaine fois est de rallonger un peu la ceinture que je trouve un poil trop courte pour faire un joli nœud.

En bref ? Adoptée évidemment ! J’aimerais beaucoup me recoudre un Magnolia, mais j’ai peur que les occasions pour la porter soient rares, et j’essaye de ne coudre que des vêtements que je pourrais porter facilement et régulièrement. Mais qui sait, peut-être que je recevrais quelques commandes des copines suite à cet article ! 😉

A bientôt les cocos,

Marinette

4 comments:

Si seulement je pouvais me marier à nouveau chaque année ! Je pourrais te commander des nouveaux modèles de robes à chaque fois, et cette Magnolia pourrait être une inspiration… 😉
Superbe création qui te va hyper bien (autant la coupe que le tissu!) !

Répondre

Elle est magnifique !!! … et te va à merveille, comme d’hab … ! Effectivement, pas forcément des tonnes d’occasions de la porter au quotidien… elle fait un peu diva !
… et pas de commande pour ma part, car des robes longues comme ça , ce n’est clairement pas ce qui me sied le mieux , toute courte sur pattes que je suis !

Répondre

Laissez moi un message !

%d blogueurs aiment cette page :