Tisane à la Badiane

Une fois que j’ai eu fini ma petite robe Zéphyr… Il me restait du tissu. Et je l’avoue, c’était un peu prémédité !

Car depuis quelques temps déjà j’ai des envies. Dans ma consommation, en général, j’essaye d’être « raisonnable », j’essaye de penser aux répercussions que mon achat a partout dans le monde. Et quand j’achète une fringue chez H&M ou autres et que je pense en premier aux conditions de travail souvent désastreuses qui ont été réunies pour que ce tee-shirt naisse (et que j’ajoute à ces réflexions des questionnements écologiques et de santé…) croyez-moi, ma « bonne affaire » je la regrette un peu.

D’où une envie de coudre grandissante et une envie d’acheter du « tout fait » dégringolante. Bien sûr je sais que ça ne règle pas tout (particulièrement si je n’achète pas du coton bio ou si je continue d’acheter des matières transformées et incluant une foule de produits chimiques… merci au Bungalow pour m’avoir ouvert les yeux sur la viscose !), mais c’est un début, particulièrement vis-à-vis du droit humain partout dans le monde.

820-badiane
La contemplation du progrès sur les droits humains entraînés par mon tee-shirt. On est pas allés si loin que ça lui et moi, mais on poursuivra la lutte !

Ou en étais-je ? Ah oui, je parlais donc d’une envie de coudre grandissante… mais pas de n’importe quoi ! Car les blouses à basques, les jupes qui tournent, les robes à volants… c’est joli et c’est top, mais ça n’est pas toujours idéal pour la vie quotidienne. Parfois il faut des vêtements aux coupes simples, aux matières douces et agréables, bref, des vêtements basiques qui peuvent m’accompagner partout et dans lesquels je me sens bien. D’où l’entrée du jersey dans ma vie, et d’où mon application pour en coudre de plus en plus.

815-badiane

J’avais repéré le patron du haut Badiane il y a bien longtemps, notamment du fait de son encolure que je trouvais adorable et féminine. Mais allez savoir pourquoi, je m’étais mis en tête que ce top était une blouse large… alors que c’est un tee-shirt souple (et aussi ajusté qu’on le veut !). Une fois mon erreur réalisée je me suis dis que mon reste de jersey noir serait idéal pour un petit tee-shirt d’entraînement.

818-badiane

Puisque le tissu roulotte toujours autant (grrrrr) mes finitions sont vraiment loin d’être top 🙁 L’encolure est un peu décevante, et c’est entièrement ma faute car j’ai surpiqué juste au bord de l’encolure et non à deux ou trois centimètres comme préconisé. Mais bon, je me console en me disant que c’était un test et que les prochains seront mieux !

823b-badiane-decollete

Du coup je me suis dis « Tiens, et si on mettait un petit biais pour finir les manches et remplacer les ourlets ?« . Je savais qu’à partir du moment où mon biais était rigide et que mon tissu ne l’était pas, l’entente entre les deux serait forcément compliqué. Et en effet, c’est ça qui donne un petit côté « trompette » à mes manches. J’ai depuis supprimé le biais sur les manches (et mon tissu ne roulotte plus du tout après deux semaines emprisonné dans le biais… donc j’ai pu faire un petit ourlet tout simple).

819-badiane

822-badiane

Au final cette création là a donc deux ou trois trucs qui me chiffonnent un peu… Mais je le porte tout le temps, il est confortable et douillet (idéal pour boire sa tisane en écrivant un petit article sur le blog !) et ça n’est que le premier d’une longue série, soyez en sûrs 🙂

A la semaine prochaine les loulous !

Pour approfondir sur ce qui se cache derrière votre tee-shirt.

10 comments:

Pour un premier ce n’est pas si mal ! et te connaissant tu vas persister, progresser et au final ce sera quasi parfait.
En tout cas je trouve le biais du bas sympa comme tout, même si je comprends bien que tu as dû sacrément galérer pour le coudre sur le jersey

Répondre

Ecoute, pas de galère particulière pour coudre l’un sur l’autre ! C’est juste que le tissu a été un peu étiré donc le biais donne une forme au tshirt. En soi ça n’est pas gênant, et après un tour en machine à laver c’est déjà plus souple.
Et puis.. depuis j’en ai refais un. Je le porte en ce moment même et celui-là, il est parfait !

Répondre

Chose promise, chose due, voila un petit commentaire … C’est toujours un plaisir de lire tes articles, quelque soit le sujet, tu as ce don de nous intéresser à tout !! Concernant ce tee-shirt « eco responsable », c’est bien simple je l’adore, autant pour sa forme que pour l’alliance des couleurs (tu me connais). Si tu en mets en vente je suis preneuse. Concernant ton encolure, moi j’aime bien et vu mes talents de couturière rien ne me choque, mais je me disais bien que c’était surpiqué un peu trop près du bord, j’allais le dire… Lol !! Bravo et continue sur ta lancée c’est top !

Répondre

Hihi merci pour ton chouette mot et passage !
Avec plaisir pour t’en coudre tout plein à Noël 🙂
Et je viens de finir mon deuxième tee-shirt basé sur ce patron, et cette fois l’encolure est parfaite.
Et ouais, rien que ça !

Répondre

Il est joli ce petit badiane. J’aime bien ton biais, c’est presque dommage que tu l’ais enlevé sur les manches. Il doit y avoir une différence entre ce que l’on voit sur les photos et la réalité. Belle réalisation en tous cas. J’aime aussi bien ta réflexion sur les conditions de fabrication de nos habits dans les pays du tiers monde. J’espère toutefois que les tissus qu’on achète ne créent pas autant de pollution et de mauvaises conditions de fabrication, humainement parlant. En tous cas, ce sont de bons arguments pour continuer à coudre. Pour moi, mon meilleur argument est que l’on puisse choisir la qualité du tissu et ainsi conserver nos vêtements plus longtemps.
Bonne semaine !

Répondre

Laissez moi un message !

%d blogueurs aiment cette page :